Provence

2014
Liouquet Provence

Les six premiers mois de l’année 2014 ont montré le visage d’un climat typiquement méditerranéen : un hiver doux et bien arrosé, permettant de reconstruire les réserves d’eau. Il a ensuite été suivi par un printemps plutôt chaud et sec.

L’été n’a pas été aussi chaud que les précédentes années et a été ponctué d’épisodes orageux, parfois accompagnés de grêle dans certains secteurs. Le Mistral salvateur a soufflé à bon escient après les périodes de pluies, asséchant les vignobles et éloignant ainsi les risques de maladies.
Finalement cette période estivale sans excès de chaleur ni sécheresse a été favorable au vignoble, elle a permis une maturation lente et progressive des grains.

La fin du mois d’août et le mois de septembre ont profité d’un bel ensoleillement et de températures dignes d’un « été indien » permettant ainsi aux raisins de parfaire leur maturité.
On note toutefois des disparités assez fortes entre les zones côtières et les zones plus éloignées de la mer où l’état sanitaire laissait à désirer en raison d’une humidité plus forte pendant la campagne des vendanges.
Celles-ci ont débuté autour du 20 août dans les zones précoces pour se terminer fin septembre pour les secteurs les plus tardifs.

Enfin, après 5 ans de petites récoltes, la Provence retrouve le volume permettant d’approvisionner et de développer ses marchés.