Roussillon

2014
Cirque de Vingrau Roussillon

L’hiver 2013/2014 est relativement bien ensoleillé en Roussillon et sans précipitations notables. Il est suivi par un printemps particulièrement doux et sec. C’est donc la sécheresse qui marque les premiers mois du développement de la vigne, avec des carences en eau importantes sur certaines zones.

De manière atypique une certaine fraîcheur s’installe pendant tout l’été, avec une hygrométrie élevée mais sans épisodes de pluies marquants.

Le retour aux normales de saisons a lieu tardivement à la fin août et, septembre profite de nuits fraîches et d’une belle chaleur diurne propice à une maturité progressive des grains. Quelques orages bénéfiques de fin de journée accompagnés par une Tramontane en alternance permettent de préserver une belle acidité dans les raisins.

On note alors un étalement important de la maturité en Roussillon : certaines zones sont vendangées fin aout quand d’autres attendront début octobre pour les grenache les plus tardifs. De manière générale, l’état sanitaire est bon à part pour les vignerons qui n’ont pas agi à temps pour éviter les fortes attaques d’oidium, laissant présager un millésime de qualité.

Equilibrés et frais avec une bonne arrête acide, les Roussillon 2014 sont des vins qui offrent rapidement beaucoup de plaisir à la dégustation.