Provence

2015
Liouquet Provence

2015 semble détenir toutes les clés d’un très beau millésime en Provence.
L’hiver et le printemps ont été pluvieux, permettant aux sols argileux de constituer des réserves d’eau qui se montreront capitales pour les maturités des baies en fin de cycle végétal.
La floraison est arrivée au bon moment en mai, pendant un épisode chaud et sec. Les pluies de mi-juin tombèrent à point nommé pour recharger les sols car par la suite, il n’y aura plus de pluies significatives jusqu’aux vendanges.
L’été fut sec et chaud, favorisant une belle et régulière maturité du raisin. Les vignes puisant dans les réserves d’eau.

Les vendanges sont arrivées fin août, un peu plus tôt que l’année dernière, en raison des conditions météorologiques particulièrement favorables. La qualité était au rendez-vous et la quantité satisfaisante. Quelques épisodes pluvieux en septembre retardèrent une partie de la vendange notamment à Bandol mais l’état sanitaire global était très satisfaisant.

Le millésime a été chaud : les vins sont riches, murs et expressif et l’attention des vinificateurs est toute entière tournée vers la préservation de l’acidité afin que les vins conservent de la fraîcheur. Les rosés sont sans doute un peu plus opulent qu’en 2014 mais avant tout très élégants, complexes et fins. Les Mourvèdre de Bandol sont aussi riches de belles promesses.