Languedoc

2006

Après un hiver rigoureux qui a assuré quelques réserves hydriques pour les mois suivants, le printemps a été particulièrement chaud et sec avec un déficit de précipitation proche de 60% par rapport à la normale entre le 15 avril et la mi juillet.

Un mois d’août plus frais a ralenti les maturations et favorisé la hausse des acidités.

En septembre, malgré quelques épisodes pluvieux localisés, les vendanges se sont effectuées dans d’excellentes conditions sous un temps clément, beau et sec; Les premières pluies significatives n’ont touché le Languedoc que vers le 20 septembre.