Languedoc

2017
minervois

2017 s’inscrit comme l’une des années de production les plus faibles en France de ces vingt dernières années. Le Languedoc a connu une baisse des volumes de près de 30% dans certaines zones.

Pour autant, la région renoue avec la qualité, les vins sont gourmands, fruités et aromatiques, les tanins souples et soyeux.

Le fait marquant du millésime est la sécheresse record qui a malmenée les vignes pendant plusieurs mois. Le cumul pluviométrique d’avril à septembre n’atteint que 224 millimètres en moyenne sur la région soit un déficit de 44% sur 6 mois et un record sur les 60 dernières années.

Le Printemps fut relativement chaud avec des périodes très chaudes (début avril, mi-mai et fin juin) et une période limitée relativement fraîche (fin avril) avec des gelées plus ou moins importantes en fonction des zones.

En conclusion, une fois encore le climat n’a pas été clément entre la sécheresse, le gel et la grêle mais malgré cela la qualité est au rendez-vous.

2017, assurément un millésime à mettre en cave en Languedoc.