Roussillon

2007

En dépit de  quelques faibles orages à mi décembre, l’hiver 2007 est marqué dans le Roussillon par une pluviométrie déficitaire et ce jusqu’à un épisode pluvieux significatif fin février.

Le déficit des principales ressources en eaux souterraines est alors nettement plus marqué qu’en 2005 à la même époque de l’année. Le mois d’avril reconstitue les réserves principales et en dépit d’un été très sec, des pluies courtes mais efficaces au mois  d’août permettent aux raisins de poursuivre la maturité dans d’excellentes conditions.

Nos vins du Roussillon