Languedoc

2011
minervois

Après les difficultés rencontrées en 2010, le millésime 2011 marque le retour à une année de production normale en termes de volume.

Durant l’hiver, de nombreuses précipitations ont permis une reconstitution des réserves hydriques satisfaisante.

Le printemps est une alternance d’épisodes pluvieux et de périodes chaudes et ensoleillées provoquant une forte pression des maladies en général et en particulier du mildiou ainsi qu’un départ précoce du cycle de la vigne ralenti par un début d’été beaucoup plus frais. La vigne perdit ainsi son avance tout en conservant un très bon matériel végétal principalement sur le piémont.

Ce n’est qu’au mois d’août qu’une véritable chaleur méditerranéenne s’installe, atteignant même un pic de canicule fin août suivi de quelques orages violents. Le vent du nord viendra sécher le vignoble et les maturités optimales seront obtenues sur les cépages les plus tardifs grâce à un véritable été indien.

Les vins du millésime 2011 sont fruités, pleins et voluptueux, bien équilibrés et offrent une finale plutôt fraîche en bouche.