Roussillon

2010
côtes du roussillon villages

Le fait marquant de l’année est la faiblesse des rendements, les plus bas jamais observés sur toute la zone. Dans le Roussillon la météo aura été capricieuse pour cette année 2010 et la production inférieure de plus de 30 % à une année moyenne.

Le début de l’hiver fut sec et particulièrement froid et cela, jusqu’à mars. Les précipitations furent rares et tombèrent majoritairement sous forme de grêles.

Au printemps en revanche, les précipitations furent conséquentes, malgré un début de saison plus chaud que d’habitude. Avec cette météo alternée, la vigne a souffert de coulure et on observait beaucoup de millerandage dans les vignes en juillet.

Pour l’été, le temps redevint sec et chaud avec de bonnes amplitudes thermiques et des températures nocturnes relativement fraîches pour la saison. L’évolution de la maturité s’est donc faite dans de très bonnes conditions, le vignoble ne souffrant finalement pas trop de la faible pluviométrie estivale. Ainsi, la qualité des raisins fut remarquable à l’aube des vendanges, avec un bel équilibre entre arômes et acidité, seules les quantités faisaient défaut.

Nos vins du Roussillon